Menu
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES

Agadir Aquaparc Danialand / Deux avions restaurant. Grande première au Maroc.


Rédigé le Jeudi 2 Mai 2024 à 13:11 | Lu 654 commentaire(s)

La société Danialand s’est lancée dans un projet ambitieux : rénover des carlingues d'avions abandonnés pour les transformer en un café et un restaurant. Un bateau-restaurant est également prévu par Danialand, peut-on voir sur son site web.

Le projet des avions-restaurants commence à prendre forme, comme en témoignent des vidéos publiées sur les réseaux sociaux où l’on voit deux avions perchés sur une colline surplombant la vallée d'Agadir Oufella offrant une vue sur le port d'Agadir. De quoi faire découvrir la capitale du Souss sous un autre angle.


Agadir Aquaparc Danialand / Deux avions restaurant. Grande première au Maroc.
Pour  rappel, le premier téléphérique au Maroc a ouvert ses portes à Agadir en juillet 2022. Le projet, porté par la société Danialand dans le cadre de la réalisation de son parc d’attraction intégrant ce téléphérique de dernière génération, a nécessité un investissement d’environ 10 millions d’euros.
A savoir que c'est le groupe suisse-autrichien Garaventa Doppelmayr l’a doté d’une technologie développée de transport par câble, avec un équipement de dernière génération : D-Line. La société Danialand prévoit le lancement d’une seconde ligne à l’horizon 2024 dans le cadre de la deuxième tranche de ce projet qui reliera Agadir Oufella au parc d’attraction Danialand, considéré comme le plus grand parc aquatique d’Afrique.

 

« Les avions-restaurants d’Agadir accueilleront plus de 300 personnes »; Interview avec Youness Ouzzate. En effet, Deux avions, un Airbus A340 et un Airbus 300-600, sont installés au niveau du parc d'attraction Danialand. Leur acheminement, à Agadir, a été assuré par la société Anas Transport. Explications avec Youness Ouzzate, chargé d’affaires auprès de ladite entreprise.


 A Agadir, des avion-restaurants sont installés au parc Danialand. D’abord, qui est le porteur de ce projet et d’où est née l’idée de transformer ces avions en café et en restaurant ?

 
- Le porteur du projet est M. Abdelaziz Houays, un MRE rentré au Maroc en 2004, pour investir pleinement dans le tourisme de plein air. Il est également propriétaire de l’Atlantica Parc à Aghroud, qui se trouve à 25 km d’Agadir. C’est lui le PDG de la société Danialand, laquelle a importé ces avions de la Turquie et qui détient aussi le projet de l’Aquaparc ainsi que plusieurs autres attractions. L’idée des avions-restaurants est déjà déployée en Turquie. Puisque le PDG effectue des voyages là-bas, il a donc conçu le projet. Il voulait être le premier à le faire au Maroc. Ce qui est finalement le cas aujourd’hui.

 

Agadir Aquaparc Danialand / Deux avions restaurant. Grande première au Maroc.
Comment s’est effectué le transport de ces deux avions de la Turquie au Maroc, précisément à Agadir ?

- Je tiens à noter que ces avions sont hors service depuis pratiquement sept ans…M. Abdelaziz Houays les avait achetés directement auprès de la société turque qui les possédait. La société Anas Transport a acheminé ces avions depuis la Turquie jusqu’à Agadir. Les deux appareils ont été transportés par navire jusqu’à la capitale du Souss pour être installés au niveau du parc d'attraction Danialand. C’est un transport exceptionnel et complexe. C’était une mission d’envergure puisque même la douane ne prévoyait pas ce genre d’importations. La législation douanière à ce niveau a été modifiée pour que nous puissions les importer de cette façon.

- Le projet prend forme, en témoignent des vidéos publiées sur les réseaux sociaux. Quel est l’état d’avancement du projet ?

- Le projet Danialand est un projet tenu sur six tranches. La première tranche a été inaugurée, il y a deux ans de cela, en l’occurrence le téléphérique de dernière génération reliant Agadir à la Kasbah d’Oufella. La deuxième tranche sera inaugurée, le 27 avril courant. Elle concerne l’Aquaparc avec sept toboggans et des restaurants plein air ainsi que des activités annexes. L’inauguration de la troisième tranche est prévue pour l’année prochaine. Il s’agit des avion-restaurants et d’autres parcs d’attraction.

- Quelle est la capacité d’accueil du café et du restaurant ?

- On estime qu’ils pourront accueillir plus de 300 personnes. Il y aurait des places à l’intérieur de l’avion et à l’extérieur, que ce soit en dessous ou sur les ailes. Il y aurait des formules normales et d’autres VIP.

- Des projets pareils à Agadir sont en vue dans d’autres villes marocaines ?

- Effectivement, comme le projet Danialand est étalé sur six tranches, la quatrième et la cinquième concerneront des miniatures de monuments historiques tel que la Koutoubia, la Mosquée Hassan II ou encore le Mausolée Mohammed V… Ces miniatures seront complétées d’un parc d’attraction et même de pistes de Karting.
 
 

ENCADRÉ

Cet été, ouverture du grand Aquaparc d’Agadir

Après le succès indéniable de l'inauguration du téléphérique, Danialand, le plus grand projet d'animation touristique en Afrique, continue de repousser les frontières du divertissement. « Nous sommes fiers d'affirmer que l'ouverture de la première tranche de notre Aquaparc marque une étape majeure dans notre parcours », se félicite la société dans un communiqué de presse. Et d’expliquer : « Ce projet aura un impact considérable sur le tourisme, tant au niveau local qu'international, en attirant un flux important de touristes et en contribuant au développement économique de la région ». « Nous sommes ravis d'inaugurer la première tranche de l'Aquaparc Danialand, concrétisant ainsi une étape importante de notre vision de créer un lieu de divertissement exceptionnel en Afrique. Cette réalisation témoigne de notre engagement à offrir des expériences de qualité, tout en offrant un avant-goût des possibilités qui seront dévoilées successivement dans les futures phases du projet », dixit Abdelaziz Houays. De quoi marquer le début d'une nouvelle ère de divertissement aquatique en Afrique !
 
 

 

Source :  www.lopinion.ma/ par    Safaa KSAANI







Partager ce site