Menu
Blog rial est un blog spé Blog rial est un blog spé

Blog rial est un blog spécialisé en Tourisme
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES

Agadir récupère plus de 83% de ses touristes d’avant Covid-19


Rédigé le Jeudi 29 Décembre 2022 à 11:29 | Lu 27 commentaire(s)

Le taux de récupération de la destination Agadir a atteint, à fin novembre 2022, 83% et 71%, respectivement en matière d’arrivées et de nuitées, par rapport à 2019. Le marché national s’est même inscrit en hausse par rapport à cette année de référence. À noter que de nouveaux flux ont boosté la destination, alors que les marchés traditionnels (français, allemand et anglais), s’essoufflent.


Agadir récupère plus de 83% de ses touristes d’avant Covid-19

À quelques jours de la clôture de la saison touristique 2022, le taux de récupération de la destination Agadir a atteint 83% et 71%, respectivement en matière d’arrivées et de nuitées, par rapport à 2019. C’est ce qui ressort de la dernière note de conjoncture touristique du mois de novembre.

Et en se référant à l’analyse de la conjoncture touristique du Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa, notamment le cumul des arrivées et des nuitées durant les 11 premiers mois de 2022, les hôtels classés de la destination d’Agadir ont accueilli 923.408 touristes en 2022 contre 516.256 durant la même période de 2021. En comparaison avec les onze premiers mois de 2019, la station balnéaire avait accueilli plus de 1,1 million d’arrivées, soit un taux de récupération de 83% par rapport à l’année de référence ayant précédé la crise sanitaire.

S’agissant des nuitées, les chiffres montrent que la destination est revenue à 71% de sa performance touristique de 2019, depuis la relance des vols en février dernier. Dans ce sens, les nuitées cumulées dans les hôtels classés de la destination Agadir ont enregistré plus de 3,6 millions de nuitées de janvier à novembre 2022 contre plus de 5 millions durant la même période en 2019 et 1,6 million de nuitées au cours des onze premiers mois de l’année 2021.

Par principaux marchés, la répartition des arrivées et des nuitées, durant cette période, démontre que le marché national a déjà dépassé les performances de 2019 avec l’arrivée de 452.919 touristes internes de janvier à novembre 2022 contre 436.794 pour toute l’année 2019, soit une hausse de 3,56 % à un mois de la fin de l’année. Par contre, les marchés traditionnels, notamment français, anglais, allemand et belge n’arrivent toujours pas à retrouver complétement leur performance d’avant-crise.

Dans le détail, ces marchés ont, respectivement, enregistré l’arrivée de 149.474 ; 102.968 ; 27.418 ; et 13.195 ressortissants durant les onze premiers mois de 2022 contre 213.982 ; 126 998 ; 123.674 ; et 30.682 durant toute l’année 2019. Dans ce sens, force est de constater que c’est le marché allemand qui a essentiellement accusé le coup ainsi que le marché polonais (40.859 en 2019 contre 13.955 touristes de janvier à novembre 2022). Pour rappel, la station balnéaire de Taghazout avait accueilli, du 1er au 4 décembre 2022, le congrès de l’industrie touristique allemande, organisé par la Fédération des agences de voyages et des tours opérateurs (DRV) pour mettre en avant la destination Maroc, spécialement Agadir et la nouvelle station de Taghazout auprès du marché allemand, par l’ONMT.

Par ailleurs, d’autres flux touristiques ont consolidé la fréquentation touristique de la destination, après cette période de relance touristique, notamment le marché espagnol qui est passé de 13.605 touristes en 2019 à 20.748 de janvier à novembre 2022 ; le marché Italien, qui a évolué de 9.290 en 2019 à 13.233 ; et le marché portugais qui est passé de 4.578 touristes en 2019 à 8.072 de janvier à novembre 2022. Cette hausse est essentiellement attribuable aux vols de Ryanair desservant ces marchés, grâce au partenariat déjà scellé entre l’ONMT et la compagnie irlandaise.

Taux d’occupation : 36% en 2022 contre 55% en 2019
Quant à la durée moyenne de séjour – qui a enregistré une moyenne de 4,53 jours durant l’année 2019 – la dernière note de conjoncture du CRT d’Agadir Souss-Massa a démontré que la durée moyenne de séjour, durant les 11 premiers mois de 2022, a enregistré une moyenne de 3,91 en 2022 contre 3,12 en 2021. S’agissant du taux d’occupation, il a enregistré une moyenne pondérée de 36,32% dans les hôtels classés de la ville d’Agadir contre 55% en 2019.

Par ailleurs, le mois de novembre 2022 a enregistré une augmentation en termes d’arrivées et de nuitées par rapport au mois de novembre 2021, soit 82.622 touristes accueillis contre 47.301 en 2021, alors que le nombre de nuitées est passé à 330.834 en 2022 contre 145.986 en 2021. Quant au taux d’occupation moyen, il a atteint 40,48% dans les hôtels classés de la ville d’Agadir. Ce taux est passé de 18,66% au mois de novembre 2021 à 40,48% durant la même période de 2022.

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO










Partager ce site