Menu
Blog rial est un blog spé Blog rial est un blog spé

Blog rial est un blog spécialisé en Tourisme
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES

Taghazout Bay : le point sur la composante hôtelière de la station avec son directeur général


Rédigé le Lundi 7 Novembre 2022 à 11:52 | Lu 23 commentaire(s)

Après une saison estivale exceptionnelle, Mohammed Cherkaoui Eddeqaqi, qui
dirige la société d’Aménagement et de promotion de la station de Taghazout,
revient sur ses performances et sur les investissements prévus pour en faire la
station balnéaire de référence du Royaume.


Mohammed Cherkaoui Eddaqaqi
Mohammed Cherkaoui Eddaqaqi
Depuis son lancement en 2011, la station balnéaire Taghazout Bay, qui se déploie sur une superficie de 615 hectares, a progressivement développé sa capacité litière avec une offre hôtelière comprenant désormais six enseignes internationales. L’occasion de faire le point sur son positionnement et son expansion future avec le directeur général de la société d’Aménagement et de promotion de la station de Taghazout (SAPST). Médias24 : La crise sanitaire n’est-elle plus qu’un lointain souvenir ? Mohammed Cherkaoui Eddeqaqi : Pas si lointain que ça. La crise sanitaire a impacté le secteur touristique à l’échelle mondiale. Toutefois, il ne faut pas oublier que cette crise a permis de dynamiser le tourisme interne et de rediriger les nationaux vers des destinations qu’ils ne connaissaient pas ou peu. Ce fut le cas pour la destination Taghazout Bay qui a séduit cette clientèle. – Combien d’enseignes hôtelières abrite la station actuellement ? – Six enseignes de renom nous ont fait confiance et se sont déjà implantées dans la destination. Il s’agit de Hyatt avec deux hôtels, Hyatt Place et Hyatt Regency, du Radisson et depuis quelques jours, du nouveau Hilton Taghazout, ainsi que d’autres chaînes internationales à travers nos partenaires RIU, Fairmont et Pickalbatros.

  L’ensemble de ces établissements sont opérationnels, avec des positionnements et des formules d’hébergement très diversifiées, sans oublier le golf qui offre un parcours de 27 trous opérationnel depuis 2021 ; – Quelle est sa capacité litière ? – Avec l’ouverture du Hilton Taghazout Bay Beach Resort & Spa, la capacité litière opérationnelle de la station a été portée à 3.300 lits. Notre ambition est de pouvoir proposer 4.600 lits à l’horizon 2024. D’autres établissements devraient émerger en 2023 et en 2024 ; avec l’ouverture de la composante RIPT (Résidences immobilières de promotion touristique) gérée par Radisson Blu, la capacité sera augmentée de 832 lits supplémentaires sous forme d’appartements en gestion locative et, en 2024, nous prévoyons l’ouverture de l’hôtel Marriott d’une capacité de 500 lits. Ces deux établissements clôtureront la deuxième phase de développement de la station. – Comment s’est passée la saison estivale au niveau du taux de remplissage ? – Nous pouvons l’affirmer aujourd’hui : la saison estivale a été exceptionnelle. Avec la réouverture des frontières aériennes, la levée progressive des restrictions et la reprise des tour-opérateurs, nous avons pu conclure la saison sur un taux d’occupation extrêmement satisfaisant. L’assouplissement des conditions d’entrée sur notre territoire, dont dépendait une grande partie des réservations, a été déterminant. Et puis l’intérêt des touristes nationaux pour la destination s’est confirmé avec des arrivées record l’été dernier. – Jusque-là, vous vous êtes focalisé sur le créneau du luxe et pas sur le milieu de gamme… – Taghazout Bay a été conçue comme une destination abritant des ensembles hôteliers, touristiques et résidentiels, avec une importance particulière accordée aux infrastructures sportives et aux activités de loisirs. Cette offre s’étoffera progressivement par de nouvelles installations, en fonction de la demande. Actuellement, nous travaillons sur l’implantation de deux zones d’aménagement mitoyennes à la station au niveau des communes rurales d’Aourir et Taghazout, avec des établissements 3 et 4 étoiles accompagnés de nouveaux équipements commerciaux et d’animation, dont les lots sont en cours de cession. – Un nouvel hôtel Hilton vient d’ouvrir ; d’autres chaînes internationales envisagentelles de s’implanter prochainement ? – La station Taghazout Bay devrait accueillir, en 2024, le Marriott. Les travaux sont en cours, avec une ouverture prévue en 2024. Cet établissement sera aménagé sur plus de 8 hectares et proposera 500 lits touristiques.

 Quelles sont les opportunités d’investissement dans la station? – Le projet de valorisation de la station avance à un rythme très soutenu. En complément de l’offre hôtelière, on prévoit une offre résidentielle de près de 1.108 unités, composée de résidences fermées et sécurisées autour du golf, sous forme de villas et d’appartements. La parcelle Taourirt est en cours de finalisation ; d’une capacité de 324 unités, elle sera livrée courant 2023, offrant des appartements et des duplex autour de piscines et d’espaces verts. En terme d’immobilier touristique, la station présente donc de nombreuses opportunités d’investissement, à la fois pour les particuliers et pour les institutionnels, avec des biens meublés gérés sous le régime RIPT par Radisson Blu, avec un rendement garanti à ses acquéreurs. D’ailleurs, cette nouvelle parcelle d’une capacité de 832 lits touristiques sera livrée d’ici quelques mois, courant 2024. Autre projet d’envergure, le village de vacances Eco-Resort, sur 50 hectares, constitue la composante principale de la troisième phase de la station. Et, pour conclure, un centre commercial à ciel ouvert en front de mer est en cours de placement auprès d’enseignes, afin d’en faire une composante d’animation centrale de la destination.

Source:  MEDIAS24  par Samir El Ouadghiri









Partager ce site