Menu
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES

Les sciences de la Terre mises en valeur en Territoire Soutenable du Géoparcs Jbel Bani (TSGJB)


Rédigé le Dimanche 6 Mars 2022 à 11:21 | Lu 53 commentaire(s)

La « Voie Royale des Oasis », la « Chaine du Jbel Bani », le « Territoire Soutenable du Géoparc du Jbel Bani » (TSGJB) peuvent s’enorgueillir une nouvelle fois des initiatives des tutelles et collectivités territoriales de la Province de Tata, de prendre au sérieux les atouts culturels et patrimoniaux géologiques confortant l’idée de ce territoire en tant que Paradis des Géologues, comme de celui des photographes !


     La « Voie Royale des Oasis », la « Chaine du Jbel Bani », le « Territoire Soutenable du Géoparc du Jbel Bani » (TSGJB) peuvent s’enorgueillir une nouvelle fois des initiatives des tutelles et collectivités territoriales de la Province de Tata, de prendre au sérieux les atouts culturels et patrimoniaux géologiques confortant l’idée de ce territoire en tant que Paradis des Géologues, comme de celui des photographes ! Cette région est en effet riche de cette multitude de témoignages patrimoniaux historiques, archéologiques, paléontologiques comme humains. Aussi, en tant qu’Association  Marocaine de Développement du Géoparc Jbel Bani (AMDGJB) nous n’avons de cesse de mettre en valeur, depuis une dizaine d’année déjà, l’ensemble de ces éléments de manières numériques avec nos portails reconnus par les autorités et tutelles marocaines comme internationales, que sont :
 
qui ne peuvent qu’être associés à ces efforts de communications
   Ces derniers animés par de jeunes Tataouis mettent ainsi en valeur au Top Mondial l’ensemble de ces atouts référents des sciences de la terre et des sciences humaines avec les publications de ces multitudes d’atouts patrimoniaux culturels matériels comme immatériels avec reportages, photothèque, vidéothèque, publications des chercheurs enseignants universitaires nationaux comme internationaux.
   C’est ainsi qu’avec nos adhérents, nos comités, nos partenaires tous azimuts nationaux comme internationaux, par nos volontés d’un développement territorial Géo agro éco touristique, nous ne pouvons qu’être en phase avec cette fois ci la Collectivité Territoriale de Kasbah Sidi Abdullah Ben MBark qui, sous l’impulsion du Ministère de la Culture a pris l’initiative d’ouvrir ce 2 Mars un Musée des Gravures Rupestres, Culturel et Géologique à Tagadirte – Akka.
 
   Ce musée, par une architecture vernaculaire intégrée vient se rajouter aux réalisations du Musée des anciens combattants de Tata et de celle du Complexe socio Culturel d’Ait Ouabli, confortant ainsi avec la richesse archéologique de la Province de Tata un ensemble d’atouts éco touristiques répondant parfaitement aux demandes internationales en cette période Post Pandémique.
 
  En cela nous ne pouvons que remercier tutelle locale et l’enseignant chercheur Ibrahim Jayid qui a particulièrement contribué à cette réalisation.
 Par Patrick SIMON  Président AMDGJB Association Marocaine de  Développement du Géoparc Jbel Bani (AMDGJB)
www.portailsudmaroc.com  www.geoparcjbelbani.com  www.guidenumerique-sudmaroc.com


Les sciences de la Terre mises en valeur en Territoire Soutenable du Géoparcs Jbel Bani (TSGJB)







Partager ce site