Menu
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES

Tourisme La CNT réajuste ses structures


Rédigé le Mardi 17 Août 2021 à 13:45 | Lu 50 commentaire(s)

La CNT (Confédération Nationale du Tourisme) n’est pas en congé. Sa nouvelle configuration semble saisir les opportunités pour les ériger en sentiers d’application de sa feuille de route. Aussitôt élu, aussitôt que le nouveau bureau passe à l’acte, en commençant par le commencement, en élargissant d’abord ses instances de façon à accueillir un grand nombre d’adhérents, « dans le respect des dispositions statutaires, et offrir les conditions nécessaires pour une collaboration et u ne contribution active de tous les acteurs, tout en privilégiant le renforcement de la représentation aussi bien des métiers que celle des régions ».


La CNT (Confédération Nationale du Tourisme) n’est pas en congé. Sa nouvelle configuration semble saisir les opportunités pour les ériger en sentiers d’application de sa feuille de route. Aussitôt élu, aussitôt que le nouveau bureau passe à l’acte, en commençant par le commencement, en élargissant d’abord ses instances de façon à accueillir un grand nombre d’adhérents, « dans le respect des dispositions statutaires, et offrir les conditions nécessaires pour une collaboration et u ne contribution active de tous les acteurs, tout en privilégiant le renforcement de la représentation aussi bien des métiers que celle des régions ».
 A part le Conseil d’Administration et l’Assemblée générale qui constitue ses instances statutaires et le Bureau Exécutif et le tout nouveau Comité Exécutif (COMEX) qui en sont les instances opérationnelles de collaboration, la CNT entend donner plus de représentativité et d’audience aux jeunes et aux plus expérimentés des professionnels. Innovant par son concept, le COMEX est « l’instance productive par excellence. Il regroupe l’ensemble des membres des commissions thématiques ainsi que les membres du bureau Exécutif, et tout adhérent qui souhaite contribuer de manière active aux travaux relatifs aux différents chantiers ouverts par la CNT. C’est un espace de travail qui porte les sujets techniques et formule les propositions concrètes à valider par le CA »
  Une petite révolution urgente qui peut vraiment donner ses fruits avec les têtes qui y siègeront, bien sûr. Le nouveau Président se veut rassurant à ce sujet en ouvrant toutes les latitudes aux compétences et challengers qui veulent mettre la main à la pâte. Autrement, Hamid Bentahar vient d’appliquer ce qu’il promettait avant son élection, l’installation véritable d’un Comité des Jeunes et d’un Comité des Sages dans la nouvelle organisation de la Confédération :
Conseil des jeunes : Destiné à promouvoir les jeunes talents entrepreneurs, opérant dans le secteur du tourisme, le conseil des jeunes jouera le rôle d’incubateur de talents pour préparer la relève, et constituer un vivier de compétence pour le monde associatif du tourisme. C’est un évènement majeur dans les annales de la CNT et une réponse légitime aux jeunes qui ont toujours reproché à la Confédération le peu d’intérêt qu’elle leur accordait.

« Il jouera également un rôle actif à travers la création d’une communauté virtuelle, composée de la génération connectée pour accompagner la transformation digitale des différents métiers. Le conseil des jeunes aura un rôle consultatif. Il se réunira à fréquence régulière, et fera ses propositions au Comité Exécutif de la CNT », explique Bentahar.
  Conseil des sages : Il est proposé de doter la CNT d’un Conseil des Sages, qui serait composé de past-présidents de la FNT/CNT et d’acteurs majeures de l’industrie touristique marocaine, les pionniers qui ont initié la dynamique du secteur. La résurrection du Comité des Sages est de bon augure pour porter la voix des professionnels encore plus loin, vu l’expertise et la clairvoyance de sa composition appelée à s’élargir davantage pour la bonne cause… « Leur contribution sera sollicitée afin de se prononcer sur les grands sujets stratégiques et les questions de fonds à même d’impacter le devenir du secteur du tourisme marocain. Ce conseil aura un rôle consultatif et se réunira à la demande du Président de la CNT, au minimum 1 fois par an », confirme t-il.
Voilà des chantiers tout à l’honneur de la nouvelle équipe de la Confédération à laquelle nous souhaitons plein succès dans sa mission.
 
 
http://premiumtravelnews.com/   par Mustapha Amal







Partager ce site