Menu
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES

Visa Schengen : 119.000 demandes refusées aux Marocains en 2022


Rédigé le Mardi 11 Juillet 2023 à 13:09 | Lu 87 commentaire(s)

Le site spécialisé dans les actualités et les statistiques des visas de la zone Schengen, « Visa Schengen« , a récemment publié sa liste finale des pays dont les demandes de visa ont été les plus souvent refusées l’année dernière. Parmi ces pays, le Royaume du Maroc se distingue en enregistrant plus de 119.000 demandes refusées, avec un taux de refus dépassant les 15 %.


Visa Schengen : 119.000 demandes refusées aux Marocains en 2022

En tête de cette liste qui inclut cinq pays arabes, l’Algérie occupe la première place avec plus de 179.000 demandes de visa Schengen refusées en 2022. Le taux global de refus des demandes algériennes atteint 45,8 %.

Outre l’Algérie, la liste comprend également la Tunisie, qui a vu plus de 48.000 demandes refusées, soit un taux de refus d’environ 29 %. Les Émirats arabes unis ont également été mentionnés, avec plus de 42.000 demandes refusées, ainsi que l’Égypte, avec plus de 31.000 demandes refusées pour l’obtention de visas Schengen.

 

Parmi les pays non membres de l’Union européenne, la Turquie a enregistré un taux de refus de 15,2 %, ce qui équivaut à plus de 120.000 demandes refusées. La Russie suit avec environ 69.000 demandes refusées, soit un taux de refus de 28,2 %.

En ce qui concerne les pays asiatiques, l’Inde se classe en tête des pays dont les demandes de visa ont été refusées, avec environ 121.000 demandes indiennes rejetées, soit un taux de refus de 18 %. Elle est suivie par la République islamique d’Iran, où environ 33.700 demandes ont été refusées l’année dernière.

Le Nigeria est le seul pays d’Afrique de l’Ouest figurant sur la liste établie par le site « Visa Schengen« . Les autorités européennes ont refusé plus de 39.000 demandes en provenance de ce pays pour l’espace Schengen, avec un taux de refus d’environ 46 %.

La même source indique une augmentation des taux de refus des visas Schengen par rapport à l’année précédente. Par exemple, le taux de refus des visas pour les Algériens était de 32 % en 2021, contre 45,8 % en 2022.

Dans le même contexte, le site a enregistré que les dix pays présents sur la liste ont dépensé environ 64 millions d’euros l’année dernière pour plus de 804.000 visas refusés, comparé à l’année 2021. Les dépenses liées aux visas refusés ont dépassé les 273.000, atteignant environ 19 millions d’euros, conclu la même source.

Source: HESPRESS








Partager ce site