Menu
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES


Le Maroc vient d’être désigné « Meilleure destination africaine de tourisme golfique de l’année », lors de la Convention européenne de l’International Association of Golf Tour Operators (IAGTO) qui se tient à Malaga, indique l’Office National Marocain du Tourisme (ONMT).


Golf du Soleil Agadir
Golf du Soleil Agadir

Cette consécration a été rendue possible grâce aux efforts conjoints de la Fédération Royale Marocaine de Golf (FRMG) et de l’ONMT, indique un communiqué de l’Office, notant que IAGTO est véritablement l’épicentre du tourisme golfique mondial.

Pendant deux jours, plus de 750 délégués d’Europe et d’autres destinations se réunissent pour établir des relations entre les voyagistes spécialisés dans le golf et les entrepreneurs du secteur, notamment les terrains de golf, les complexes hôteliers et les agences réceptives.

 

Cet événement est une occasion unique pour renforcer les liens et explorer de nouvelles opportunités dans l’industrie du golf.

Cette année, le Maroc est présent en force avec la forte mobilisation d’un grand nombre d’opérateurs marocains privés évoluant notamment dans le golf, les resorts golfiques, l’hôtellerie et représentant les différents clusters golfiques du Royaume.


LE MAROC  désigné « Meilleure destination africaine de tourisme golfique de l’année »

En marge de cette édition 2024, la destination Maroc a été désignée « Meilleure destination africaine de tourisme golfique pour l’année 2024 ».

D’après l’ONMT, 660 tour-opérateurs golfiques se sont concertés et ont étudié les performances du 1er trimestre 2024 et le degré de satisfaction de leurs clients pour leur vote.

Cette consécration vient ainsi récompenser les efforts déployés par la FRMG et l’ONMT dans leurs efforts pour la durabilité des golfs, l’amélioration de l’expérience de voyage et la promotion du tourisme golfique.

Pour l’ONMT, le golf est un vecteur de développement touristique a fort potentiel amené à de fortes performances grâce aux destinations golfiques de prestige que compte le pays et aux évènements d’envergure internationale qui s’y organisent.

L’Office, en partenariat avec la FRMG, a pour objectif de faire du Maroc une véritable destination touristique golfique à part entière.

L’ONMT s’était allié, en novembre dernier, au géant Netflix pour promouvoir le golf au Maroc. Ce partenariat inédit, visait à installer la marque « Maroc, Terre de Lumière »  à l’échelle internationale sur le segment golf en bénéficiant de la force de frappe du leader mondial Netflix.

L’ONMT poursuit ainsi le déploiement innovant de son plan d’action « Light in Action », en offrant à la destination Maroc des opportunités exceptionnelles touchant des millions de personnes à travers le monde.

 

En marge de cette édition 2024, la destination Maroc a été désignée « Meilleure destination africaine de tourisme golfique pour l’année 2024 ».

D’après l’ONMT, 660 tour-opérateurs golfiques se sont concertés et ont étudié les performances du 1er trimestre 2024 et le degré de satisfaction de leurs clients pour leur vote.

Cette consécration vient ainsi récompenser les efforts déployés par la FRMG et l’ONMT dans leurs efforts pour la durabilité des golfs, l’amélioration de l’expérience de voyage et la promotion du tourisme golfique.

Pour l’ONMT, le golf est un vecteur de développement touristique a fort potentiel amené à de fortes performances grâce aux destinations golfiques de prestige que compte le pays et aux évènements d’envergure internationale qui s’y organisent.

L’Office, en partenariat avec la FRMG, a pour objectif de faire du Maroc une véritable destination touristique golfique à part entière.

L’ONMT s’était allié, en novembre dernier, au géant Netflix pour promouvoir le golf au Maroc. Ce partenariat inédit, visait à installer la marque « Maroc, Terre de Lumière »  à l’échelle internationale sur le segment golf en bénéficiant de la force de frappe du leader mondial Netflix.

L’ONMT poursuit ainsi le déploiement innovant de son plan d’action « Light in Action », en offrant à la destination Maroc des opportunités exceptionnelles touchant des millions de personnes à travers le monde.

 
 

golf atlas
golf atlas

Par Med Mohamed Rial le Jeudi 16 Mai 2024


Les résultats cumulés du 1er trimestre 2024 montrent, au niveau de la destination Agadir, une hausse de 12,27% des arrivées et de 3,10% des nuitées en comparaison avec le T1-2019. On est donc loin du recul constaté durant l’année 2023.


Agadir : 2024 démarre sous de bons auspices pour le tourisme

Le trafic aérien de l’aéroport Agadir Al Massira fait état de 697.341 passagers accueillis durant le 1er trimestre 2024 contre 567.747 durant la même période de 2023 (+22,83%). Quant aux indicateurs touristiques au sein des établissements d’hébergement touristique classés de la destination Agadir, ils repassent au vert, après les turbulences de 2023 où les nuitées ont enregistré un recul de 6,80% par rapport à 2019.

À noter que l’analyse de la conjoncture touristique du mois de mars 2024 a révélé un recul de 2,58% en matière d’arrivées et de 3,18% pour les nuitées par rapport à mars 2019. Cette tendance à la baisse a été compensée par le cumul du 1er trimestre 2024, selon la dernière analyse de la conjoncture touristique éditée par le Conseil régional du tourisme (CRT) d’Agadir Souss-Massa.

Premier trimestre 2024 : le marché national en baisse
En chiffres, durant les trois premiers mois de l’année 2024, les arrivées totales réalisées dans les établissements d’hébergement touristique classés ont enregistré une hausse de 11,5% par rapport à la même période en 2023 et de 12,27% par rapport à fin mars 2019. Aussi, à fin mars 2024, les nuitées totales réalisées dans ces établissements ont enregistré également une augmentation de 15,20% par rapport à 2023 et de 3,10% par rapport à 2019.

En attendant la confirmation de cette tendance durant le premier semestre, surtout à la veille de la saison estivale, le recensement des arrivées et des nuitées hôtelières par nationalité durant ce 1er trimestre 2024 a fait ressortir une baisse du marché national de 11% pour les arrivées et de 14,64% pour les nuitées.

Au niveau des arrivées, on est ainsi passé de 74.201 touristes nationaux durant le T1-2019 à 82.058 en T1-2023 avant de redescendre à 73.025 en T1-2024. S’agissant des nuitées, elles sont passées respectivement sur les mêmes périodes, de 155.613 à 192.675 avant de régresser à 164.467 nationaux en 2024.

Dynamisme du marché anglais
En ce qui concerne le marché émetteur français, il a également accusé un recul de 1,61% des arrivées et de 1,64% des nuitées durant le premier trimestre 2024 en comparaison avec celui de 2023. On est ainsi passé de 50.537 arrivées en T1- 2019 à 58.612 en T1-2023, puis 57.631 à fin mars 2024.

Actuellement, c’est le marché anglais qui tire les indicateurs, plus au moins, vers le haut grâce à une évolution à deux chiffres de 34% pour les arrivées et les nuitées.

Dans ce sens, ces flux sont passés durant le premier trimestre de 2019 de 32.258 ressortissants anglais à 41.112 en 2023 et 55.631 arrivées en 2024. Le constat est le même pour les nuitées, qui ont affiché une évolution soutenue, passant de 186.154 nuitées durant le premier trimestre 2019 à 225.388 durant la même période de 2023 avant d’atteindre 303.182 nuitées durant le T1-2024.

Marché allemand : une reprise toujours timide
En ce qui concerne le marché allemand, sa reprise est confirmée, bien qu’il demeure encore loin des performances enregistrées durant les années précédant la pandémie. Quant à la durée moyenne de séjour durant ce premier trimestre de 2024, elle est en hausse. De 4,15 jours en T1-2023 elle est passée à 4,29 jours en T1-2024.

Pour ce qui est du taux d’occupation moyen enregistré dans les hôtels classés de la ville d’Agadir durant les trois premiers mois de l’année 2024, il est en hausse de 7,29% par rapport à 2023, et de 3,91% par rapport à 2019, passant de 52,90% en 2019 à 51,23% en 2023 avant de grimper à 54,97% en 2024. Par ailleurs, il est à signaler que la destination Agadir avait accueilli 1,21 million de visiteurs en 2023 (5,02 millions de nuitées), contre 1,19 million en 2019 (5,38 millions de nuitées).

Yassine Saber / Les Inspirations ÉCO


Par Med Mohamed Rial le Mercredi 15 Mai 2024


Alors que son village voisin de Taghazout enregistre de plus en plus la mise en chantier de nouveaux projets d’établissements hôteliers, la saignée de l’offre touristique de la ville d’Agadir se poursuit à grande vitesse.


Agadir Hôtellerie : L’hôtel Agador  en vente judiciaire
Après la fermeture, depuis une quinzaine d’années, de plus d’une vingtaine d’unités hôtelières notamment pour cause de difficultés financières, c’est au tour de l’hôtel Caribbean Village Agador d’Agadir d’être mis en vente dans le cadre de la liquidation judiciaire de Oued Sahara, la société qui détient les murs et le fonds de commerce de cette unité de trois étoiles située au voisinage de la Baie d’Agadir.

  

En difficultés financières depuis plusieurs années, Oued Sahara avait fait l’objet, dès 2018, de ventes aux enchères orchestrées par le Tribunal de Commerce d’Agadir. Malgré plusieurs tentatives de sortie de l’ornière, la crise du Covid-19 apporta le coup de grâce à l’hôtel Caribbean Village Agador qui pouvait accueillir à son apogée près d’un millier de clients grâce à ses 406 chambres et ses diverses installations dont notamment cinq restaurants, un hammam, une salle de fitness, un mini-golf, une discothèque, des salles de jeux et de spectacles, des terrains de sport (tennis, basket, volley, beach volley, pétanque) et une grande piscine en plein air.

Une situation qui a provoqué une mise en liquidation directe sans passer par la case du redressement judiciaire. Il faut dire qu’avec une dette bancaire de plus de 100 millions de dirhams et une reprise d’activité assez timide, la liquidation devenait imminente pour le syndic nommé par le tribunal qui a arrêté la date du 18 juin 2024 pour recueillir les offres de reprise de l’hôtel Caribbean Village Agador.


Rappelons que depuis le début des années 2010, plusieurs unités hôtelières à Agadir ont mis la clef sous le paillasson à l’instar de Igoudar, Tagadirt, Manader, Tamlalt, Le Tivoli, Le Palais des Roses, Le Club Med, La Kasbah, l’Hôtel Transatlantique ou encore le Marina. La dynamique du tourisme marocain au lendemain de la crise du Covid-19 sera-t-elle synonyme d’un renversement de tendance de l’offre hôtelière à la capitale du Souss ? Les prochaines années le diront.

    source :
www.challenge.ma   par  Rachid Boutaleb

Par Med Mohamed Rial le Mercredi 8 Mai 2024


1 2 3 4 5 » ... 194




Partager ce site