Menu
LE TOURISME VECTEUR DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL. MOYEN JUDICIEUX DE RAPPROCHEMENT DES CIVILISATIONS ET DES HOMMES


Les autorités d'Agadir ont fermement empêché la tenue de ce qu'on appelle la réunion consultative du Comité marocain de solidarité avec le peuple kabyle, qui devait se tenir aujourd'hui, jeudi, dans la capitale du Souss.
Cette interdiction s'inscrit dans le cadre des positions sages et pondérées de la politique étrangère de l'État marocain.
Une déclaration annonçant la tenue d'une réunion consultative à Agadir ce jeudi 2 mai, pour annoncer la création du "Groupe de travail marocain pour la solidarité avec le peuple kabyle", a suscité de nombreuses questions et objections quant à cette réunion et à son conflit avec la politique étrangère de l'État marocain.


Les autorités d'Agadir ont fermement empêché la tenue de ce qu'on appelle la réunion consultative du Comité marocain de solidarité avec le peuple kabyle
En particulier, depuis que le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie a déclaré l'indépendance de la région vis-à-vis de l'Algérie le 20 avril dernier, et l'émergence d'un "sixième État" dans la région en attente de reconnaissance internationale ; il semble que Rabat ne soit pas enthousiaste à l'idée, malgré la crise croissante avec l'Algérie ; qui soutient les séparatistes du Polisario par tous les moyens.
Certains observateurs estiment que "le Maroc ne peut pas ouvrir la voie à des contradictions politiques ; il combat la séparation quel qu'en soit le type, et respecte le droit international et la souveraineté des États".
Des sources indiquent que le Royaume défend historiquement la cohésion dans le monde et non la division, et a une idéologie de stabilité mondiale, et que "Rabat ne traite pas l'Algérie, qui soutient le Polisario, de la même manière, mais avec des principes solides et des valeurs sages.
Dans ce contexte, les sources indiquent que la réunion d'aujourd'hui à Agadir organisée par ce qu'on appelle le Comité préparatoire du Groupe de travail marocain pour la solidarité avec le peuple kabyle, semble être en totale contradiction avec les positions sages et pondérées de la politique étrangère de l'État marocain sur instructions du roi Mohammed VI, comme en témoignent plusieurs étapes internationales, la dernière en date étant la position du ministère des Affaires étrangères et de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, lors de la crise russo-ukrainienne, le Maroc avait alors affirmé que le Royaume du Maroc suivait avec inquiétude l'évolution de la situation entre la Fédération de Russie et l'Ukraine. Confirmant dans un communiqué officiel que "le Royaume du Maroc renouvelle son soutien à l'unité territoriale et nationale de tous les États membres des Nations unies".
 
Source journal Agadir
 


Par Med Mohamed Rial le Vendredi 3 Mai 2024


Près de 25 ans après sa mise en activité, le Golf du Soleil implanté à Agadir continue de séduire. L’établissement, propriété du Groupe Tikida, vient d’être sacré 3ème golf préféré du Maroc sur le golfer’s choice ranking, avec l’excellente note de 8.3/10. L’établissement est aussi classé premier Golf d’Agadir sur le même site. «C’est un classement très important pour la destination, surtout qu’il résulte d’une étude réalisée par un magazine anglais spécialisé, auprès d’une clientèle internationale», souligne Rachid El Habtey, DG au sein du Groupe Tikida.


Agadir / Tourisme , Loisirs et Sport/ Le Golf du Soleil Primé

Spécialisé dans le golf, Leadinggolfcourses.com est un site internet, recensant les golfs et leurs informations et classant les golfs dans de nombreux pays à travers le monde. «La particularité de ce ranking est qu’il est basé uniquement sur les avis donnés par la communauté Leading Courses, ce qui en fait le classement des parcours de golf le plus transparent du monde du golf», ajoute pour sa part Eve Jary, directrice du Golf du Soleil. La professionnelle explique que le classement est réalisé sur la compilation de cinq notes sur respectivement la qualité de l’entretien de l’installation, l’accueil, le tracé du parcours, l’environnement et les services. «Nous avons été particulièrement touchés car nous sommes classés 1er sur l’entretien et le tracé, qui sont deux volets sur lesquels nous avons beaucoup investi et travaillé», souligne dans ce contexte la responsable du Golf du Soleil.

Pour rappel, le Golf du Soleil a vu le jour en 1999. A quelques kilomètres d’Agadir sur la route d’Inezgane, le Golf du Soleil, étendu sur une centaine d’hectares, est considéré parmi «les plus remarquables du continent africain». Fernando Muella, son concepteur, a su tirer le meilleur du site pour dessiner un parcours aux formes légèrement vallonnées. Lacs, passerelles en bois ouvragé, obstacles d’eau, bosquets et bunkers personnalisent chaque green et autorisent tous les niveaux de jeu. En 2005, le Golf s’est agrandi en passant de 27 à 36 trous, abritant depuis le Tikida Golf Palace, élégant boutique hôtel 5 étoiles de 54 suites, situé au cœur des parcours.

Suite aux instructions données en avril 2019 à Rabat par SAR le Prince Moulay Rachid, Président de la FRMG, «de travailler sur la qualité et l’excellence des golfs afin de dynamiser le tourisme golfique, tourisme de qualité cher au Maroc», le Groupe Tikida a depuis entrepris de nombreux investissements et travaux au niveau du Golf du Soleil, relate la manager du Golf du Soleil. C’est ainsi qu’en 2019 a été entrepris notamment la rénovation complète du Championship Course. Et ce, à travers notamment la conversion des gazons en paspalum pour diminuer la consommation d’eau et améliorer la qualité du parcours. Dans ce contexte, de nombreux efforts ont été faits pour améliorer la gestion de l’irrigation, avance la direction du Golf.


Agadir / Tourisme , Loisirs et Sport/ Le Golf du Soleil Primé

C’est dans cette dynamique qu’en 2020 a été construit un réseau dédié pour raccorder l’installation à la station d’épuration des eaux usées de Mzar. A noter que le Golf du Soleil figure parmi les premières installations du genre à avoir été relié au réseau de distribution d’eaux usées épurées. Auparavant le golf était irrigué via les eaux souterraines à travers des forages. «Dès 2021, nous avons investi dans la R&D et la fabrication d’un système d’oxygénation des eaux épurées innovant et unique. Réalisé intégralement dans nos ateliers, il permet d’intégrer ces eaux dans les meilleures conditions de stockage possible», ajoute dans ce contexte la responsable. D’autres investissements ont suivi dans cette démarche. En 2022-23, les gestionnaires du Golf avancent la rénovation de tout le système d’irrigation primaire et secondaire, ainsi que le changement complet de toute la programmation automatisée de l’arrosage. Et ce, «afin de rationaliser au maximum les consommations d’eau et de moderniser l’existant, pour plus de performance et une meilleure couverture de toutes les surfaces».

Parallèlement à ces initiatives, depuis 2016, suite aux engagements pris par le Maroc lors de la COP22 de s’inscrire dans une démarche éco-responsable et environnementale, le Golf du Soleil a également entrepris de réduire l’usage des produits phytosanitaires classiques, intégrant de plus en plus de produits naturels, assure la gestionnaire.
«Fleuron du golf marocain, n°1 des golfs du Maroc en termes de fréquentation, le groupe Tikida investit chaque année, afin de pérenniser ce domaine golfique iconique qui fêtera ses 25 ans en octobre», poursuit-elle.
A noter que depuis son ouverture, le Golf du Soleil a accueilli plusieurs compétitions. En outre, il offre aux amateurs des leçons et des stages.

Source : https://aujourdhui.ma/ Par Malika Alami


Par Med Mohamed Rial le Vendredi 3 Mai 2024


Air Arabia C'est parti pur un nouveau programme en direct Agadir Rabat et retour


Rabat vers Agadir
Rabat vers Agadir

Agadir / Rabat
Agadir / Rabat

Par Med Mohamed Rial le Vendredi 3 Mai 2024


1 ... « 2 3 4 5 6 7 8 » ... 194




Partager ce site